DECOUVRIR ET PRATIQUER LE JARDINAGE
Jardins Cultures Outils - Fruitiers et Potagers



Accueil

Jardins et Cultures

Le Jardin Fruitier
Le Jardin Potager

Les Divers Outils

L'Outillage de Base
Les Outils de Coupe
Le matériel d'Arrosage
Matériel pour Pelouses
Outils de Traitement
Les Accessoires

Spécialistes des Jardins

Maison et Services
La liste verte
Architecte Paysagiste
Bordures Créatives



Professionnels du Jardin


Amenagement et entretien

    - Par Ville
    - Par Nom

Jardineries et Végétaux

    - Par Ville
    - Par Nom
 
Le Jardin Fruitier

Introduction

Abricotier

Agrumes

Amandier

Cassissier

Cerisier

Cognassier

Figuier

Framboisier

Groseillier Epineux

Groseillier à grappes

Noisetier

Noyer

Olivier

Pêcher et Nectarinier

Poirier

Pommier

Prunier

Ronces Fruitières

Vigne
Le Jardin Fruitier

Introduction à la culture des Fruits

Tout jardin, même de dimensions réduites, peut posséder son verger et comporter non seulement des arbustes mais aussi des arbres conduits en petite forme le long des murs ou en plein vent.
On distingue habituellement les petits fruits des autres fruits. Parmi les petits fruits, on compte les cassis et groseilles, les framboises, loganberries et mûres, les myrtilles et les fraises. Les autres fruits comprennent les pommes, les poires, les coings, les pêches, les abricots, les prunes, les cerises, les amandes, les figues, les agrumes, les olives, les nèfles, les noix et les noisettes.






Quelques fruits comme le raisin n'appartiennent à aucune de ces deux catégories. La fraise étant une production maraîchaire sera traitée au chapitre qui concerne le potager.

Pour la production des petits fruits, les deux modes de conduite les plus fréquemment rencontrés sont le buisson ou le palissage. Les buissons sont caractérisés par une charpente pérenne dont les rameaux prennent naissance au niveau du sol ou sur un tronc très court. Ils atteignent généralement 1,20 m en hauteur et en largeur.

Les myrtilliers, cassissiers, groseilliers et groseilliers à maquereau sont conduits en buissons, cependant ces deux derniers peuvent également être menés en cordons à une, deux ou trois charpentières.

Le palissage est appliqué aux pousses élancées prenant naissance au niveau du sol ou juste au-dessous, telles qu'en produisent notamment les framboisiers. Les pousses meurent après avoir fructifié et doivent donc être supprimées afin de laisser place aux pousses de remplacement qui naissent chaque année pour produire l'année suivante.

Ce type de fructification se rencontre chez les ronces, les framboisiers et les loganberries. Les autres arbres fruitiers peuvent être conduits de multiples façons, les modes de conduite les mieux adaptés au verger familial étant essentiellement les buissons basses-tiges, les fuseaux, les cordons, les palmettes et les espaliers. Les formes sur demi-tige et haute-tige sont rarement adoptées du fait de leur grand développement.

Les fleurs ne donnent pas de fruits si elles ne sont pas fécondées. Le transport du pollen est assuré par les insectes (abeilles) et par le vent.

La plupart des arbres fruitiers possèdent organes mâles et femelles dans la même fleur, mais tous ne sont pas autofertiles (fécondables par leur propre pollen). Pour certaines espèces fruitières, la plantation en mélange de plusieurs variétés interfertiles et à floraisons concomitantes est nécessaire à la réalisation de la pollinisation croisée.

Avant de mettre les arbres en place, on s'assurera de leur besoin de pollinisation. Les petits fruits, à l'exception des myrtilles et de certains cassissiers peuvent être fécondés par leur propre pollen.





   Contact Actuellement 20309 vis. sur le site Votre.Jardin